Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 21:42

 

 

Mais la voile, c'est quand même un truc de grand malade : marcher ( enfin marcher....) en prenant des airs de dahut ou de crabe, se tenir et se rattraper à chaque pas, dormir dans un tambour de lave linge, prendre des vagues dans la tête, se lever en pleine nuit pour tirer sur des bouts de ficelle et pour anticiper un éventuel croisement avec plus gros que soi......faut pas être fin !! Angoisser avant de partir et en avoir envie quand même, être content d'arriver en regrettant de ne déja plus être en mer dénote bien un état d'esprit un peu.....tordu ! Tout ça pour 360 degrés d'horizon, pour des couleurs, des levers et couchers de jours, de soleil et de lune, pour le plaisir de sentir le bateau bien réglé et bien calé sur son bouchain glisser sur l'océan, j'en passe et des meilleures.

 

Nathalie

 

pieds à terre

Mardi 28 mai à 18H45

18h45 Horta

 

Supers moments de voile, sentir le bateau glisser à 6 nœuds, au milieu de rien, dans une mer sympathique et avec notre copine la lune, est une des sensations fortes qui restera.

Mais c’est aussi une belle expérience humaine, les petits moments difficiles s’effacent devant les joies et déconnades quotidiennes pour finalement créer de l’amitié.  

Je réalise maintenant la déconnection, voila 5 jours que nous avons touché terre, j’ai toujours pas envie d’allumer la radio pour entendre les nouvelles, d’ouvrir un journal. La descente sur terre se fait en douceur.

Heureusement au retour il y a les siens, les copains et les copines.

Et merde, il y a aussi la pelouse à tondre, j’irai donc voguer avec la tondeuse et mon résidu de mal de terre.

Gillou

 

les pieds sur terre

 

Partager cet article
Repost0
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 14:26

Le 28 mai à 18H42, nous avons amarré le bateau sur le quai, 3 ème position et nous avons sauté à terre boire une bière fraîche chez Peter. Tout va bien,  émotion +++, on vous racontera....

Sylvie et Gilles reprartent ce soir pour Sao Miguel et demain pour Paris. Nathalie reste aux Acores et Daniel attend ses équipiers pour remonter sur la Galice.

Je verserai peut être ma petite larme en quittant Malysse ce soir !

 


 

Partager cet article
Repost0
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 20:40

23 mai : Aujourd’hui peu de vent voile plus moteur, 1668 milles parcourus, reste 700 milles jusqu’aux Acores.

Daniel décide de remonter le bateau jusqu’en Bretagne, un équipier prévu dès le départ est ok, l’autre par contre ne peut plus. Un autre équipier est trouvé. L’arrivée aux Acores se fera à Punta delgada.

24 mai : l’envoi de la météo laisse à désirer car inmarsat ne retransmet pas systématiquement les messages qui doivent alors être renvoyés. Le cout des communications mer terre est correct, par contre l’inverse (terre bateau) est exorbitant.

Aujourd’hui le vent est correct et le bateau avance bien

25 mai : douche eau douce chaude, soleil, bière bien fraiche, musique, voile  super !!

Mais le vent tourne pile dans le nez 20 nœuds, nuit moteur et splendide coucher de soleil et pleine lune. Beau lever de soleil ce matin, Près serré à 30° du vent apparent, tout le monde est en forme, 8 heures de voile.

26 mai : les dauphins accompagnent le bateau, 4 heures de voile puis moteur, un véritable lac.

27 mai : Après toutes les heures de moteur et 550 litres de gasoil il en reste très peu et le vent refuse encore, il est donc décidé d’aller à Horta (gain de 110 milles environ). L’arrivée est prévue pour demain soir

Partager cet article
Repost0
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 00:01

 

Les nuits sont maintenant plus fraiches, il faut ressortir duvets et coupe-vent

Ce soir cuisses de canard et tarte citron pour remonter le moral de l’équipage !

Nous sommes maintenant quasiment à mi-parcours et tout va bien à bord.

Par contre on a le vent dans le nez


19 mai : nous sommes à mi-parcours et il fait un temps magnifique

Le 21 mai une batterie gel a gonflé, il faut la découpler du circuit électrique (on a perdu 160 A), nous sommes obligés de contrôler très régulièrement le gestionnaire de batteries


22 mai : Temps pluvieux, crachin breton mais nombreux dauphins à l'étrave

Envoi d’un mail du routeur nous demandant d’être très vigilant car nous sommes dans la zone ou le bateau « grain de soleil » a disparu

Partager cet article
Repost0
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 19:45

Pêche d’une belle dorade coryphène de 1.2 m, soleil, levers et couchers de soleil magnifiques

Caipirinha le soir, tout va beaucoup mieux

Le 16 mai le vent faiblit encore et le 17 mai le vent est quasiment nul. Il reste 1490 miles pour atteindre les Açores, mise route du bouzin…

Partager cet article
Repost0
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 21:54

10 mai : départ de St Martin pour les Açores, soleil, vent, tout va bien à bord

11 mai : le routeur m’envoie la météo sur 4 jours et 2 waypoints, nombreux grains avec brutalement 30 à 35 nœuds dans le nez(pendant 1 heure à 2heures) mais chacun trouve ses marques

12 mai : Sylvie m’informe que l’enrouleur ne fonctionne plus. Par téléphone je tente d’expliquer  comment dépanner puis les laisse faire

13 mai : dans l’après suite aux grains violents la grand-voile se déchire, réparations

14 mai : tout va mieux le vent a tourné et le bateau est plus confortable, pêche, sieste, repas rythment les journées

15 mai : RAS

Partager cet article
Repost0
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 17:39

Après ce petit mouillage nous remontons faire un mouillage à la pointe des châteaux toujours en Guadeloupe. Rencontre avec tout un banc de baleines, c’est l’effervescence ...sur le pont puis pêche d’une bonite.

Nous restons sur place le lendemain, baignade, nettoyage sous l’eau de la coque…


Puis nous partons sur Antigua, c’est toujours la pétole donc le bouzin tourne toujours en permanence

Nous pêchons un barracuda


Le lendemain nous filons au moteur avec une navigation de nuit vers St Martin

Nous partirons de là vers les Acores mais auparavant il faut faire le plein de gazole, réparer le génois, refaire des courses.


Pascal décide prendre un routeur pour notre traversée pour sécuriser tout le monde

 

 


Partager cet article
Repost0
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 17:02

Arrivée bien arrosée en Guadeloupe, sous une pluie tropicale!!!!

Tongue, 28 °degré, lunettes de soleil, coup de soleil,etc....

Plus sérieusement ...

avitaillement, préparation du bateau, rangement, formalités de sortie, météo et voilà nous repartons pour une petite navigation de 20 M au sud est.

Ce soir, petit bain et petit mouillage...

Voilà notre quotidien

Partager cet article
Repost0
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 19:44

le 1er mai nous repartons pour la Guadeloupe retrouver le Captain Saka et Malysse.

Nous effectuerons le ravitaillement du bateau pour les 3 semaines de mer à venir.

De là nous irons à St Martin pour que l'équipage prenne le le bateau en main durant ces 2, 3 jours puis nous traverserons l'Atlantique jusqu'aux Açores.

 

Vous pourrez nous suivre sur le lien "où sommes nous" de notre blog.

Partager cet article
Repost0
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 08:07

Pavillon de La DominiqueMardi 19 février

Toujours à Batali nous avons loué une voiture avec Janet et Claude pour nous promener dans le centre de l’ile.  Nous avons pu découvrir un panel d’arbres, d’arbustes, de fleurs, manguiers, pamplemousses, fougères tropicales …rencontrer des personnes toujours très accueillantes vivants de leur culture, salades, ananas, pamplemousses.

 

 

Nous sommes rentrés au bateau avec plein de fruits offerts.

vannerie et calebasse

Vannerie

Artisanat local

 

Artisanat local

 

calebasse

Calebasse

 

iguane

Iguane

 

Alors que nous nous baladions le bateau  de Claude a emmené avec lui le corps mort et dérivait en mer, il fut récupéré in extrémis par des employés du restaurant. ‘Tout le monde ‘ pensait que c’était les amarres du corps mort qui avaient lâché (surtout le propriétaire qui était formel, son corps mort était hyper solide et rien ne pouvait le faire bouger !).
Pendant la nuit suivante, à 4 heures du matin le bateau de Claude se retrouva au large, ils s’en aperçurent et réagirent rapidement en coupant les amarres. Maintenant le corps mort est dans 100 mètres d’eau et au large. Le propriétaire ne nous adressa plus la parole, ne croyant toujours pas ce qui s’était passé …  (plus on est incompétent moins on doute et plus on est sûr de soi)

 

 

rivière indienne 2

La matinée  suivante nous sommes partis pour Portsmouth et avons remonté la rivière indienne en canoë, superbe.

 

rivière indienne

 

 

Hibiscus

 

animal !!!!

Rivière Indienne3


 

Le lendemain nous filions les Saintes à bonne allure et à 12 heures nous prenions une bouée.
L’après-midi nous nous sommes promenés dans l’île, très touristique, que nous avons dû quitter dès le lendemain car le retour sur la métropole approchait.

couché de soleil sur Les Saintes

Couché de soleil sur Les Saintes

 

Nous sommes arrivés en milieu d’après midi en Guadeloupe, ou une place nous a été donnée. dernière navigation à la voile sous un beau soleil et une mer turquoise
Nous avons commencé à ranger et à nettoyer le bateau puis nous avons loué une voiture pour une journée, ce qui nous a permis de nous baigner, visiter Ste Anne, St François, la pointe des châteaux (superbe) et le moule.



la pointe des chateaux  

Pointe des châteaux

La couleur de la mer

 

 

Mercredi 27 février :

 

Nous avons laissé Malysse à la Marina, bien au chaud et nous, nous avons ressortis les chaussettes, bonnets et mitaines dès notre arrivée à l'aéroport, 30° de moins.....

 

 

Malysse et son équipage

 

Quelques photos supplémentaires : Dominique-et-Guadeloupe Dominique-et-Guadeloupe

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Malysse
  • : Journal de bord du voilier Malysse
  • Contact

Nombre de visiteurs

Recherche

Archives